CBD et animaux : Un industriel expérimente des traitements vétérinaires à base de Cannabidiol

0
189

Canopy Growth, leader canadien du cannabis thérapeutique, a annoncé récemment se lancer dans la recherche vétérinaire. L’essai clinique, approuvé par les autorités canadiennes compétentes, est destiné à expérimenter les effets du CBD sur la santé animale. Il ne s’agit pas de tester les effets de la molécule sur les animaux, mais bien de mettre au point des nouvelles gammes de traitements vétérinaires délivrables sur ordonnance.

CBD : Des effets sur l’homme, pourquoi pas sur les animaux ?

En 2016, le Canada revoyait sa réglementation en matière d’usage et de circulation du cannabis thérapeutique. Le 17 octobre 2018, il devenait le premier pays du G20 à légaliser le cannabis récréatif. De ces deux événements ont découlé une toute nouvelle réalité : des industriels de la filière « chanvre et cannabis » très bien implantés, disposant des infrastructures et des moyens d’étudier au cas par cas non seulement les vertus mais également les applications médicales des cannabinoïdes (CBD et THC présents dans le chanvre et le cannabis).

Parce qu’on connaît bien les propriétés anti-inflammatoires et anxiolytiques du CBD sur l’homme, il n’était pas question, pour Canopy Growth, de faire l’impasse sur leur éventuelle efficacité vétérinaire. Cet essai clinique a été approuvé par la Direction des médicaments vétérinaires de Santé Canada.

Innover en matière de soins vétérinaires grâce au cannabis

Le Canada interdit strictement l’administration de cannabinoïdes aux animaux. Les produits  à base de CBD, telles que les huiles, étant en vente libre, rien n’empêche les particuliers de déroger à la règle, pour apaiser un animal de compagnie trop anxieux ou soulager les douleurs d’un vieux chien, par exemple.

L’Ordre des médecins vétérinaires canadiens se félicite de l’initiative de Canopy Growth, car il n’existe actuellement aucune information scientifique sur le sujet, indications ou contre-indications. En outre, la mise au point de médicaments vétérinaires à base CBD permettrait de remplacer certains traitements traditionnels lourds, peu efficaces, onéreux ou générant des effets secondaires plus ou moins sévères. Beaucoup de propriétaires militent par ailleurs pour une utilisation réglementée du CBD sur les animaux.

Les autorités canadiennes invitent cependant praticiens et propriétaires à la prudence. En effet, l’essai clinique ne fait que commencer. Il faut désormais attendre les premiers résultats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commencez votre commentaire
Nom