Dara Torres : « J’aurais aimé connaître le CBD lorsque j’étais encore en compétition »

0
37
CBD sport natation

Il ne s’agit pas de consommer de la drogue pour planer, mais de guérir le corps, se reposer and éviter les grandes boîtes pharmaceutiques. Dara Torres, ex-nageuse olympique, est à présent porte-parole de la marque de CBD CaniBrands Inc.

La plus vieille nageuse ayant gagné une médaille olympique n’a jamais eu de CBD à l’intérieur de son armoire à pharmacie lorsqu’elle concourait et s’entraînait. Dara Torres, qui a participé aux Jeux Olympiques le stupéfiant nombre de cinq fois, et gagné 12 médailles, pense qu’elle aurait pu performer d’une meilleure façon, plus rapidement et plus longtemps – si seulement elle avait utilisé des produits au CBD pour le sport à cette époque.

« Le plus difficile pour moi était de récupérer, que ce soit après un entraînement intensif ou après les épreuves elles-mêmes, » explique Torres, une californienne maintenant âgée de 52 ans, détentrice de trois records du monde de natation. « J’aurais aimé connaître le CBD lorsque j’étais en compétition – je pense que j’aurais pu gagner davantage de médailles et avoir une carrière plus longue. »

Toute personne poursuivant une prouesse athlétique quelle qu’elle soit souffre de maux et douleurs, mais ce que Torres dit apprécier le plus à propos des produits au CBD qu’elle utilise désormais, c’est qu’ils l’aident à mieux dormir. Torres est porte-parole pour CaniBrands, une entreprise fondée par un consortium d’initiés en cannabis tels que le Canadien Chris Lord, qui acte en tant que PDG de celle-ci.

Les produits, conçus pour favoriser l’énergie, la concentration, le soulagement des douleurs et le sommeil, mélange des molécules de CBD avec des vitamines et suppléments couramment utilisés tels que que la mélatonine, la vitamine B12 et la caféine.

Lord a la conviction que ses huiles et ses baumes aideront un nombre significatif de personnes qui ne sont peut-être pas des athlètes professionnels mais se soucient malgré tout de leur santé, leur bien-être et leur condition physique. « Toutes nos marques sont conçues en gardant en tête la question suivante : « Comment est-ce qu’un athlète professionnel utiliserait nos produits ? » expose Lord.

Après avoir racheté deux différentes compagnies de cannabis, CaniBrands a décidé de ne rien produire qui ne contienne l’ingrédient psychoactif THC. « Notre stratégie est le sport, la condition physique et le bien-être, tout en se concentrant sur les personnes qui ne consomment pas de cannabis. Vous ne verrez jamais de dragons, d’arbalètes ou de flammes sur nos emballages. »

Le 14 Novembre, CaniBrands tiendra un événement conjointement avec la semaine d’intronisation du Hockey Hall of Fame en reconnaissance de son initiative Athletes for CARE, dont les revenus seront envoyés à une œuvre de charité vouée au rétablissement, par l’intermédiaire du cannabis, des athlètes souffrant d’une blessure. Tout ceci n’est qu’une partie d’un ensemble cohérent qui, d’après Dara Torres, sera très utile pour changer l’idée du cannabis qu’ont les gens, et ce qu’il peut faire.

Torres insiste fermement sur le fait qu’elle ne fume pas d’herbe et n’a jamais été tentée par le style de vie qu’implique typiquement le cannabis. Le CBD, toutefois, a changé sa vie.

« La plus grosse idée reçue qu’ont les gens quand ils entendent que je consomme du CBD, c’est que je prends de la drogue, » raconte Torres, en riant. « Bien sûr, je ne droguerais jamais. J’ai passé presque toute ma vie à faire performer mon corps et je crois au CBD. Premièrement, ça fonctionne. Et deuxièmement, je préfère prendre un produit à base de plantes que quelque chose de synthétique fabriqué par les grandes compagnies pharmaceutiques. »

Ben Kaplan écrit sur le bien-être et le cannabis. Il publie également le magazine de course, iRun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commencez votre commentaire
Nom