Le CBD marche-t-il vraiment? Résultats d’une enquête sur le Cannabidiol

0
934

Project CBD – une association américaine à but non lucratif – a publié plus tôt cette année les résultats de l’une des plus vastes enquêtes menées auprès des utilisateurs de CBD à ce jour.

Malgré l’intérêt public majeur pour les produits au CBD, et les médias qui n’en finissent plus de vanter ses louanges, peu d’efforts ont été fournis pour comprendre exactement comment et pourquoi les gens utilisent ce composé très prisé du monde du cannabis.

Au début de l’année de 2019, Project CBD a commencé à recueillir les réponses d’un sondage qui a été conçu pour savoir qui utilise du CBD, comment et pourquoi ces personnes l’utilisent, quel genre de produits ils consomment, et si le CBD fonctionne ou non pour eux. L’analyse présentée dans ce rapport (disponible dans son entièreté ici) couvre une période de huit mois et encapsule pas moins de 3500 réponses.

L’enquête s’enquiert sur l’impact du CBD sur six mesures de qualité de vie : la douleur, l’humeur, le sommeil, la fonction physique, l’énergie ou la motivation, et enfin la capacité à se socialiser. Une majorité des participants ont rapporté une amélioration sur l’ensemble de ces mesures, avec la douleur et l’humeur affichant les résultats les plus probants.

Les rapports d’efficacité pour des conditions spécifiques se sont révélés très intéressants. L’enquête a permis de recueillir des informations sur 17 conditions différentes pour lesquelles le CDB est parfois utilisé, notamment:

  • Alcoolisme
  • TDA ou TDAH
  • Maladie d’Alzheimer
  • Trouble du spectre de l’autisme
  • Lésions cérébrales (accident vasculaire cérébral, tuberculose, tumeur)
  • Cancer
  • Diabètes
  • Épilepsie et autres troubles épileptiques
  • Maladies gastro-intestinales (Colite, Maladie de Crohn, SCI)
  • Dépression
  • Anxiété et autres troubles de l’humeur
  • Mal des transports
  • Douleur
  • Maladie de Parkinson
  • Conditions hormonales (Syndrome prémenstruel, ménopause)
  • Sclérose en plaques
  • TSPT
  • Troubles du sommeil

L’enquête demandait quel type ou à quel stage de la maladie la personne se trouvait (par exemple, diabète de type 1 ou 2), et la manière dont ils pensaient que le CBD avait eu un impact sur leur symptômes.

L’étude observationnelle a validé certains faits bien établis à propos du CBD – à savoir une solide pharmacovigilance et une forte efficacité pour traiter la douleur ou l’anxiété. Les participants ont rapporté des améliorations significatives au niveau de l’humeur et de la douleur, indépendamment de leur condition médicale sous-jacente.

Ceci étant dit, l’étude montre également que le CBD n’est pas une panacée pour tout ce qui peut nous affliger. Certains symptômes étaient de toute évidence moins sensibles aux produits au CBD. Par exemple, le CBD ne s’est pas prouvé particulièrement utile pour ce qui est d’aider les personnes souffrant de maladies gastro-intestinales à maintenir un poids équilibré. Pas plus qu’il n’a eu d’impact sur les ballonnements liés au syndrome prémenstruel, sur les diarrhées et constipations liées au cancer, ou bien sur la baisse de libido pendant la ménopause.

Malgré cela, le CBD s’est révélé efficace en permettant aux gens de se sentir tout simplement bien, très probablement en raison de son impact positif sur la douleur, l’humeur et le sommeil.

L’enquête a également permis de constater qu’il y avait peu d’effets indésirables, ce qui est conforme avec les études indiquant que le CBD est sûr et bien toléré, même à fortes doses. Cela dit et comme toujours, si vous souhaitez consommer du CBD pour des raisons médicales, nous vous recommandons d’en parler en préalable à votre médecin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commencez votre commentaire
Nom