Cannabis récréatif légal : les jeunes américains consomment-ils plus qu’avant ?

0
1523
jeunes-consommation-cannabis

La réponse est non, selon les CDC, qui font autorité fédérale en matière de protection de la santé publique aux Etats-Unis. Les récents résultats d’une étude menée entre 1993 et 2017 le montre. La consommation chez les jeunes aurait même chuté. De quoi faire enrager les opposants à la légalisation du cannabis récréatif…

Une étude menée pendant 24 ans

1.4 million de lycéens ont été interrogés entre 1993 et 2017. Les résultats de l’analyse des données montrent que, contrairement aux idées reçues (éventuelle normalisation de la consommation du produit chez les jeunes, entre autres), les adolescents consomment moins de cannabis dans les Etats où celui-ci est devenu légal. L’équipe de chercheurs indique par exemple que le nombre d’adolescents ayant déclaré avoir consommé du cannabis au cours des 30 derniers jours précédant l’enquête a chuté de 8% en 24 ans. Le constat est similaire à propos des élèves ayant admis avoir usé de cannabis au moins 10 fois dans ce même laps de temps (-9%). Surtout, le rapport spécifie que cette baisse n’intervient qu’après la légalisation du cannabis récréatif dans certains États.

Mark Anderson, responsable du projet et professeur à la Montana State University, précise que la légalisation du cannabis thérapeutique n’a eu aucun impact. Ces 24 années de données ont été analysées avec la prise en compte de variables récentes (telles que la légalisation) et, toujours selon Mark Anderson, ce sont ces dernières estimations qui sont les plus probantes. 

Continuer en incluant plus d’États

Les adolescents consomment donc moins de cannabis dans les Etats où la substance est légale. Pourquoi ? L’équipe de recherche indique que le cannabis serait devenu beaucoup moins accessible, puisque distribué par des structures agrées, sur présentation d’une pièce d’identité, aux personnes majeures. Les dealers de proximité, semble-t-il, se feraient par ailleurs plus rares.

L’ensemble de ces conclusions doit malgré tout être entendu avec précaution. Mark Anderson indique en effet que le rapport n’inclut que peu de données à propos des habitudes de consommation adolescentes dans les Etats n’ayant légalisé la substance que très récemment. Le cannabis récréatif n’étant pas autorisé au sein des 50 Etats américains, l’équipe de recherche préconise de continuer la récolte de données et de réexaminer l’ensemble des chiffres de manière à mettre à jour les estimations.

Notons qu’en juin 2019, la consommation/détention de cannabis récréatif est légale dans 11 Etats, contre deux en 2017 (Colorado et Etat de Washington).  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commencez votre commentaire
Nom