Un milliardaire lance une plateforme de trading dédiée au cannabusiness

0
278

Il s’agit de faciliter les transactions liées au marché chanvre et cannabis partout dans le monde. Le milliardaire grec Alkiviades David a annoncé fin juillet la création de la Swissx Bank of Cannabis, exploitante d’une toute nouvelle crypto monnaie, le SWX Coin. Celui-ci fonctionne comme le Bitcoin, c’est-à-dire avec une tarification à l’unité unique, à la différence qu’il sera indexé sur le prix mondial médian de la fleur de chanvre haute qualité.

Sécuriser et développer les transactions financières

Alkiviades David, amateur de weed ? Sans aucun doute, puisqu’il a été arrêté en mai 2019 avec plus d’1 million de dollars de cannabis, qu’il transportait dans son jet privé ! Mais ce n’est pas tout. L’homme est avant tout l’un des plus grands businessmen grecs de son temps. Leader de la mise en bouteille dans plus de 28 pays (il devient l’actionnaire majoritaire de Coca-Cola Hellenic en 2008), il évolue en outre dans d’autres secteurs (médias, etc.). Surtout, il perçoit dès le décollage du marché CBD un énorme potentiel d’investissement.

Bien implanté dans son pays et en Europe, il lance d’abord une gamme de produits à base de CBD, Swissx (huiles, e-liquides, épicerie, graines et fleurs 0% de THC), ainsi qu’un programme coopératif agricole spécialisé dans le chanvre industriel. Plus concrètement, il contrôle non seulement la supply chain d’approvisionnement, mais également la fabrication et la distribution de produits CBD.

Trading et cannabis : deux mondes compatibles

Sans doute voit-il dans la légalisation du cannabis thérapeutique (en Grèce, 2017) et la récente levée de l’interdiction de cultiver la plante sur le territoire hellénique (2018, avec délivrance de permis) la juteuse opportunité de développer ses activités.

Sa nouvelle idée ? Devenir N°1 mondial du « cannatrading ». La Swissx Global Exchange constituera la première plateforme boursière mondiale exclusivement dédiée cannabusiness. Cette innovation financière n’a pas fini de faire parler d’elle, car, qui sait, au-delà du chanvre, elle pourrait bien inclure la filière cannabis…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commencez votre commentaire
Nom