Peut-on conduire après avoir pris du CBD ?

0
422
CBD et conduite

L’huile de CBD est un supplément au bien-être populaire utilisé par de nombreuses personnes pour ses effets thérapeutiques potentiels sur la douleur, l’anxiété, le stresse et beaucoup d’autres troubles communs. Le cannabidiol provient en revanche des plantes de cannabis, ce qui a pour conséquence d’inquiéter les gens sur l’effet que peut avoir la consommation d’un supplément sur notre conduite, au niveau sécuritaire et légal. 

En réalité, il y a de nombreuses différences entre les produits dérivés de la marijuana et les extraits de CBD, qui rendent les produits à base de ce dernier légaux même avant de conduire.

Le CBD et la Marijuana sont différents

Même si aux États-Unis certains états ont rendu légal l’usage récréatif de marijuana, il demeure strictement illégal, et ce dans tous les états, de conduire sous l’influence de drogues psychoactives comme celle-ci. Cependant, le CBD n’entre pas dans cette catégorie puisqu’il ne contient très peu voire pas de THC, ce composant du cannabis provoquant la sensation de planer.

Quand on en vient à parler de « conduire sous influence », le CBD n’est pas éligible comme influence car il ne peut pas causer d’effets psychotropes comme le fait la marijuana (à l’exception des produits au CBD contenant du THC). Ceci veut dire que votre perception au volant reste la même, à la différence près que si le CBD prend effet lorsque vous conduisez, vous vous sentirez peut-être plus calme ou moins anxieux.

Est-il légal de prendre le volant avec du CBD en France?

Lorsqu’il est dérivé du chanvre, il est parfaitement légal de vendre et de distribuer du CBD dans la vaste majorité des pays européens dont la France. Avoir des produits au CBD dans votre véhicule a peu de chance de vous causer des problèmes. Il peut toutefois y avoir une occasionnelle complication lorsque vous voyagez avec de tels produits dans votre voiture, car il s’agit malgré tout d’un extrait de cannabis, susceptible de causer une certaine confusion parmi les forces de l’ordre et les autorités.

Les fleurs de CBD en particulier ont une frappante ressemblance avec les graines de marijuana, mais ne vous feront pas planer. À cause de cette similarité d’apparence, il est probablement pour le mieux d’éviter de conduire avec du chanvre avec vous. Dans l’éventualité où quelqu’un s’en aperçoit, vous pourriez vous retrouver à répondre à certaines questions quand bien même la plupart des gendarmes sont désormais éduqués quant à la différence entre chanvre en marijuana en France.

Au États-Unis en revanche, la légalité du voyage inter-états en possession de CBD est une zone grise, donc il serait plus avisé de prendre vos précautions avant de traverser des frontières d’états avec des produits relatifs au cannabis.

Ce sur quoi il faut faire attention

Il est généralement sans danger de conduire après avoir consommé du CBD, mais il y a certaines situations qu’il est préférable d’éviter. Par exemple, le dosage est un élément crucial lors de la consommation d’un supplément de CBD, et c’est également quelque chose que chacun devrait prendre en considération avant de conduire. Si vous n’êtes pas encore parfaitement initiés au CBD, sachez qu’il peut se passer un certain temps avant que vous ne trouviez votre dose idéale, et que consommer du CBD en quantité trop grande peut provoquer une sensation de somnolence ; ce qui n’est bien sûr pas recommandé si vous désirez prendre le volant.

Si vous êtes un vétéran dans l’utilisation de CBD et essayez de nouveaux produits, vous seriez bien avisés d’attendre de voir comment votre corps réagit à ces derniers avant d’embarquer dans votre voiture et de mettre le contact. Soyez prudent lorsque vous ingérez ou inhalez un produit infusé au CBD (ou si vous voyagez avec un tel produit), et connaissez les lois en vigueur dans votre pays concernant le CBD avant de conduire avec un de ces produits dans votre véhicule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commencez votre commentaire
Nom